Wola – ne l’oublie pas


          Dans l’espace des siècles, deux quartiers constituant les frontières et les boucliers de Varsovie à l’est et à l’ouest, furent profondément marqués.
En novembre 1794, durant l’Insurrection de Kosciuszko, l’armée russe, commandée par le général Suworow, attaqua Varsovie de l’est. Le quartier de Praga, à la limite orientale de la ville, ne fut pas capable de résister à l’agression précipitée des soldats du tzar qui, après avoir dominé la partie de la capitale située sur la rive droite de la Vistule, commencèrent les viols. Pendant quelques heures, environ 20 000 habitants civils de Praga furent assassinés. Cet événement fut appelé par les historiens « Massacre de Praga ».



Massacre de Praga (par A. Orlowski)

          150 ans plus tard, en août 1944, l’histoire se répéta à l’autre extrémité de la ville. Durant les premiers jours de l’Insurrection de Varsovie, l’armée allemande attaqua violemment le bouclier occidental de la capitale – le quartier de Wola. Les insurgés, presque sans armes, n’étaient pas capables de résister à l’ennemi disposant de l’arme blindée, d’artillerie et d’aviation. Dans le terrain occupé par les Allemands, le massacre sans précédent des habitants de Wola commença. Les assassins hitlériens tuèrent en quelques jours 50 000 habitants du quartier : hommes, femmes et enfants.


Habitants de la capitale – les désarmés tués par les Allemands

          Les équipes spéciales effaçant les marques du massacre (Verbrennunskommando) brulaient les corps sur bûcher. Enfin, tout le quartier pacifié fut brulé. L’action eut pour l’objectif de terroriser les gardiens des autres parties de la capitale et d’entraîner sur-le-champ la chute de toute l’Insurrection. Ces plans ne se réalisèrent pas. Varsovie luttait jusqu’au 2 octobre 1944.

          Nous ne pouvons pas oublier ce crime inimaginable. La mémoire du massacre de Wola et de souffrance des habitants du quartier ne peut pas disparaître dans l’océan de l’oubli et du désintérêt.


           Histoire de Wola jusqu’au 1 septembre 1939

           Défense de Wola en septembre 1939

           Wola durant l’occupation allemande

           Insurrection 1944 dans le quartier de Wola

           Massacre de Wola

           Bourreaux de Wola

           Exposition « Wola accuse »



          Les matériaux des positions ci-dessous ont été utilisés pour élaborer sur le présent sujet:

- 1859 dni Warszawy - W. Bartoszewski,
- Akcje zbrojne podziemnej Warszawy 1939-1944 - T. Strzembosz,
- Barykady Powstania Warszawskiego 1944 - R. Sredniawa-Szypiowski,
- Dni Powstania - S. Kopf,
- Dzieje Woli - J. Kazimierski,
- Historia Polski 1914-2004 - W. Roszkowski,
- Historia Woli - red. K. Morawski,
- "Kedyw" Okregu Warszawskiego Armii Krajowej w latach 1943-1944 - H. Witkowski,
- Korzenia miasta t. V - J. Kasprzycki,
- Ludnosc cywilna w Powstaniu Warszawskim cz. 1 - red. Cz. Madajczyk,
- Podziemne zbrojownie polskie 1939-1944 r. - K. Satora,
- Polska byla pierwsza - A. K. Kunert,
- Powstanie '44 - N. Davies,
- Powstanie Warszawskie - W. Bartoszewski,
- Przewodnik po dzielnicy Wola - M. Puternicka,
- Reduta 56 - Z. Pacak-Kuzmirski,
- Straty Warszawy 1939-1945 Raport,
- Verbrennungskommando Warschau - T. Klimaszewski,
- Warszawa w latach 1944-1949 - J. Gorski,
- Wielka Encyklopedia Powstania Warszawskiego,
- Wola warszawskie Termopile 1944 - K. Morawski, K. Oktabinski, L. Swierczak,
- Zbrodnia niemiecka w Warszawie w 1944 r. - E. Serwanski, T. Trawinska,
- Zbrodnie okupanta hitlerowskiego na ludnosci cywilnej w czasie Powstania Warszawskiego 1944 - opr. Sz Datner, K. Leszczynski,
- Z niedalekiej przeszłosci warszawskiej Woli - K. Morawski,


rédaction : Maciej Janaszek-Seydlitz

traduction : Agnieszka Winconek