Reportage photographique de l’exposition «Wola accuse 1939-1944»


          Le 10 août 2008, l’exposition «Wola accuse 1939-1944» a été ouverte à l’église de Saint-Wojciech dans la Redoute 56, rue Wolska 140a, à Wola.


Les auteurs de l’exposition: Janina Mańkowska et Jerzy Janowski






          Jerzy Janowski et Janina Mańkowska née Janowska, frère et sœur qui, dans leur enfance, ont vécu l’attaque allemand sur Varsovie en 1939, l’occupation et le Massacre de Wola en août 1944.


          Le prêtre Marek Mętrak, curé de la paroisse de Saint-Wojciech et la Mairie du Quartier de Wola ont participé à l’organisation de l’exposition. Cet événement a été soutenu par le président du quartier de Wola.

          C’était la première exposition consacrée au Massacre de Wola lors de l’Insurrection de Varsovie depuis 64 ans. Maison par maison, rue par rue, ont assassiné hommes, femmes, petites enfants, femmes enceintes, malades et handicapés. Il n’avait pas de miséricorde. Apres l’exécution, les massacreurs incendiaient les maisons quittées. Pendant quelques jours de l’août, les Allemands ont tué 50 000 habitants de Wola qui ne pouvaient pas se défendre. C’est deux fois plus que le nombre des victimes du Massacre de Katyń.

          L’exposition qui a rompu le silence durant plus de 60 ans, est composée de trois parties : attaque allemande de la Pologne en 1939, occupation allemande de Varsovie, notamment occupation de Wola, et l’Insurrection de Varsovie de 1944 avec une extermination collective incomparable des civils du quartier de Wola.

          L’exposition contient les documents soigneusement choisis: messages et ordres allemands, cartes, photographies des crimes hitlériennes, dépositions de témoins du Massacre de Wola ainsi que photographies des lieux de la martyrologie de Wola.

          Quant au lieu de l’exposition, le choix n’était pas accidentel. L’histoire de l’église de Saint-Wojciech est inséparable de l’histoire de Wola. Près de ce bâtiment, il y a avait le Champ d’Election où on choisissait les rois de la Pologne. L’église se trouve sur le terrain de la Redoute 56 constituant une partie de l’Ecu de Wola défendant la capitale contre l’ennemi attaquant Varsovie de l’ouest. Ici, les soldats polonais défendaient la patrie contre les Suèdes, lors des Insurrections : de Kościuszko, de Novembre et de Janvier. Pendant une bataille de l’Insurrection de Novembre, en défendant la Redoute 56, le général Józef Sowiński est mort.


L’église de Saint-Warzyniec

L’histoire de la Redoute 56


Tertre des soldats 1831

Un tableau consacré au général J. Sowiński


           Ici, le lieutenant Zdzisław Pacak a arrêté une attaque allemande en 1939. Lors de l’Insurrection de Varsovie, à cet église, le prêtre, capitan Mieczysław Krygier, curé de la paroisse de Saint-Wawrzyniec et chapelain de l’Armée de l’Intérieur (Armia Krajowa) ont été tués par les Allemands.


Un tableau consacré aux défenseurs de la Redoute 56 en 1939

Tertre des soldats 1939


Un monument consacré aux aviateurs de RAF

Tertre des insurgés et civils de Wola tués en 1944

Un monument du Massacre de Wola en 1944

          L’inauguration a été précédée d’une messe à l’église de Saint-Wawrzyniec, célébrée par le prêtre évêque Piotr Jarecki à la mille-sept-cent-cinquième anniversaire du martyr de Saint Wojciech et à la soixante-quatrième anniversaire du déclenchement de l’Insurrection de Varsovie. La messe a été célébrée à l’intention des insurgés et civils massacrés lors du Massacre de Wola. Les prêtres de religions différentes des paroisses de Wola et les nombreux habitants de Varsovie ont y participé.














          Apres la messe, les réunis ont chanté «La Varsovienne» («Warszawianka» chanson polonaise patriotique ) et «Pałacyk Michla» (chanson de guerre chantée par les scouts).





          Puis, a eu lieu l’ouverture officielle avec les invités et nombreux habitants de Varsovie.







Le prêtre évêque Piotr Jarecki s’inscrire sur le Livre de Mémoire.







L’attaque allemande de la Pologne en 1939.












Occupation










Insurrection en 1944










Massacre de Wola















































Interviews, discussions, rencontres


Le président de l’Association des Amis de Wola Jan Boerner




Karol Mórawski en discussion avec Jerzy Janowski

Petit-fils de Bronisław Ruchowski pseudonyme "Bratek" en discussion avec Jerzy Janowski

en discussion: historien et publiciste Jan Berger, historien et publiciste Karol Mórawski, et Janina Mańkowska coauteur de l’exposition


femmes leaders varsoviennes: E. Lendzion et M. Puternicka, A. Bogucka président de l’Association Communauté de Pologne et J. Janowski coauteur de l’exposition

Représentants de la Mairie du Quartier de Wola: M. Nowacki, Anna Fiszer-Nowacka, Hanna Kurnatowska



Interview avec le docteur MścisławLurie, fils de Niobe Polonaise


Maria et Mścisław Lurie, et Elżbieta et Andrzej Litwak


Irena Świątkowska et Krzysztof Kopf fils de Stanisław Kopf







Hanna Czarnota-Czarny, femme peintre avec Janina Mańkowska

sœur de Hanna; Wanda avec Jerzy Janowski


          L’exposition a été ouverte jusqu’au 2 octobre 2008 c’est-à-dire jusqu’à l’anniversaire de la capitulation de l’insurrection.



La clôture de l’exposition.


Le docteur Mścisław Lurie avec sa fille Monika




Le Livre de Mémoire


























          L’exposition a été visitée par beaucoup d’habitants de Varsovie ainsi que des autres villes polonaises. Il y avait aussi des visiteurs étrangères.

          L’exposition «Wola accuse 1939-1944» a donné l’idée pour préparer et insérer sur la page de l’Association de la Mémoire de l’Insurrection de Varsovie 1944 les matériaux consacrés à l’histoire de Wola.



élaboration: Maciej Janaszek-Seydlitz
Janina Mańkowska
Jerzy Janowski

photographies: Małgorzata D±bkowska
Agnieszka Mańkowska
Janina Mańkowska

traduction: Karolina Porębska




Copyright © 2011 SPPW1944. All rights reserved.